Logique : éco

Logique : éco

Des illustrations engagées pour l’environnement. Dénoncer des comportements ou des actions qui ne respectent ni le vivant, ni la planète.

Planche 1 - camargue larguée.jpg

Autoroute du soleil

AUTOROUTE du SOLEIL

D'un côté, le parc de la Camargue, Parc Naturel Régional à l'écosystème riche et préservé. De l'autre, les habitants de la ville de Arles. Au milieu, un projet de déviation d'Autoroute pour permettre aux citadins de vivre une vie en ville moins polluée par l'autoroute qui traverse en son centre.

Un projet qui viendrait menacer la faune et la flore locales, qui ouvrirait la porte aux prochains projets du style "Roh c'est bon, on mord quelques kilomètres dans le parc pour faire la déviation, c'est rien!"

Le genre de dilemme pour lequel on est partagé, pour lequel on a un avis. C'est quoi le vôtre ?

Je vous mets le lien : https://lareleveetlapeste.fr/un-projet-dautoroute-risque.../

(La Relève et la Peste, magasine d'information ultra indépendant et agitateur de bonne conscience, vous le verrez sûrement passer régulièrement ici !)

Huile non essentielles

https://www.lefigaro.fr/.../une-reglementation-europeenne...

La lavande dans le collimateur de l'Europe - Certaines molécules présentes sous sa forme d'huile essentielle seraient étudiées et possiblement jugées "dangereuses" pour la santé.

Bon.

J'ai hâte de vivre l'époque où on estimera qu'un fruit est plus nocif qu'une cigarette.

En attendant, espérons que le projet n'aille pas jusqu'au bout. Ce serait le début d'une cascade vicieuse de décisions arbitraires concernant ces méthodes douces et naturelle de bien-être et/ou guérison...

Planche 4 - lavande lavée.jpg
Planche 3 - crypto.jpg

À la base, le principe d'une crypto-monnaie était vraiment bon: permettre une alternative à la monnaie traditionnelle, s'échapper un peu du système banquier devenu trop élitiste. Le Bitcoin c'est numérique, traçable (Oui oui ! ), personne n'est le propriétaire du système (Y'a juste un créateur inconnu) et qui se mine.

Miner, dans le jargon, ça veut dire trouver les autres "pièce de monnaie" numérique. Pour faire simple, un vrai billet de banque est conçu par une planche à billet, et peut se concevoir infiniment. Basique, simple.

Là où les monnaies numériques révolutionnent le genre c'est qu'on peut pas inventer comme ça: il faut que chaque" pièce numérique" soit reliée à l'autre, dans le système et que toutes les pièces du système sachent qu'une nouvelle pièce a été miné et qu'elles s'inscrivent ça dans leur code source. Évidemment ces "pièces" ne sont qu'une immense suite de chiffres et de lettres compliquée et c'est là où le minage intervient : l'ordinateur vient tester des millions de combinaisons pour avoir la bonne, puis vient indiquer au système qu'il l'a trouvé, que c'est une nouvelle pièce numérique etc etc.

Et ça, ça demande des ordinateurs, du temps et de l'électricité. Plus plus vous avez d'ordi, plus vous pouvez miner. Mais plus vous consommez.

L'intérêt pour un mineur c'est qu'à chaque fois qu'il a miné une pièce numérique, il est récompensé par un fragment de cette pièce. Et dans le cas du Bitcoin... C'est extrêmement alléchant.

Comme ces gens, aux USA, qui se servent de l'eau d'un lac pour refroidir leurs machines : à un tel point qu'ils font grimper la température de l'eau, décimant la faune et la flore.

Ca questionne quand même: La centrale qui alimente les ordinateurs et qui rejette l'eau chaude dans le lac ne compte pas s'arrêter ET respecte les lois de l'état dans lequel elle fait ça. Mh. Les lois. Les lois qui ne sont pas assez rapides à être mise en place et qui permettent d'éradiquer une environnement, rapidement et sans bavure.

Logique en mode éco : activé.

Le lien vers l'article

https://www.google.com/amp/s/m.20minutes.fr/amp/a/3082551

Bit-Cogne

Solaire  Solo 

Une entreprise développe une mini-usine qui permet de fabriquer des panneaux solaires de manière autonome, à partir du sable qui se trouve autour d'elle.

L'énergie solaire fait partie des solutions d'énergie propre les plus prometteuses et pourrait permettre une production d'électricité 100% verte du début à la fin de la chaîne. En tout cas, c'est ce que que l'entreprise prétend.

Mettant en avant un processus automatisé peu coûteux, c'est surtout pour les missions extra-terrestres que cette mini-fabrique serait la plus pertinente: envoyée sur la Lune, sur Mars, elle permettrait de préparer la mise en place d'un réseau électrique dans l'espace et de réduire le temps d'intervention de l'homme. Une fois sur place, on imagine que l'homme n'aurait qu'à "brancher" pour obtenir de l'électricité.

Sur Terre, elle peut également permettre de former des avant-postes dans des endroits sec et désertiques (là où il y a du sable) : Pratique, si jamais ça se réchauffe un peu trop partout sur la surface du globe

Construire des robots utiles, oui, mais s'ils peuvent être stylés, beaucoup mieux !

Je vous laisse le lien vers l'article :

https://trustmyscience.com/dispositif-autonome.../...

LUNE
Pray V2.jpg

Régime Démocratico-taliban

L'Afghanistan, pays doucement amené sur la voie de la démocratie depuis ces 20 dernières années, à la réputation bien entachée à cause des attentats du 11 septembre, se voit reconquérir le pouvoir, sans résistance, par le très connu mouvement armé des Talibans.

Les années Covid ont ouvert la possibilité de reconquérir des territoires par des milices locales et/ou nationalistes comme au Myanmar où l'armée a fait de même que les Talibans.

Sans rentrer dans les détails, ni dans le débat (ou alors en commentaire !), c'est une période de grande (GRANDE) incertitude pour le peuple afghan. Ayant goûté des lèvres un régime politique "" "" "permissif" "" ", cet événement vient marquer la fin de certaines libertés et le retour à d'autres (anciennes) contraintes. Le peuple craint un retour à un mode de vie plus archaïque et des mœurs qui appartiennent au registre de la tradition, bonnes pour un musée de l'histoire à Kaboul. Au delà des clichés mauvais qu'on en entend sur le pays, si vous cherchez au delà de ce qu'on vous montre, vous y trouverez un pays à la culture riche et pas si "mauvaise" que ça.

Cette illustration vient mettre à l'honneur les femmes du pays, qui, depuis des années, avaient mené des combats politiques et administratifs concernant leur condition de vie. Qui s'était d'ailleurs améliorée. Aujourd'hui, c'est probablement la peur au ventre qu'elles se lèvent le matin, en l'attente d'un jugement arbitraire et sauvage qui leur aies possiblement réservé.

À l'heure où on vous prévient que le flux migratoire de personnes fuyant un pays dirigé par des dingos doit être maîtrisé et contenu et que clairement "On ne peut pas accueillir tout le monde", j'espère de tout cœur qu'une pareille situation n'arrivera jamais en France car nos chances de trouver refuge dans d'autres pays commencent à devenir de plus en plus faibles...

Vass

Article intéressant https://www.google.com/.../20210826-apr%25C3%25A8s-une...

Eco-survie

Au Liban, la population a dû s'adapter rapidement aux fléaux qui s'abattent sur elle : Après un climat politique tendu, la crise du COVID et l'explosion au port de Beyrouth, c'est tout un pays qui survit courageusement en développant une agriculture bio et locale.

Ils importaient beaucoup de leurs ressources et maintenant ils les produisent eux-même. Le prix des denrées ayant (abusivement) explosé, les habitants n'ont d'autres choix que de se suffire à eux-même, là où leurs politiques ont simplement abandonné le navire.

En étant accompagnés par des structures de conservation de graines / de végétaux, les Libanais commencent à faire pousser leur propres plantes, sans aucune assistance chimique ou industrielle.

Et bien qu'ils soient dans une situation extrêmement compliquée, on salue et encourage ce mental et cette force d'acier. N'hésitez pas à vous rapprocher de certaines associations pour apporter des dons et de l'aide.

Force à vous.

VASS

Lien vers l'article

https://reporterre.net/Au-Liban-l-agroecologie-pour...

Luban Low.jpg
LEO RVB.jpg

LEO

LEO. Liaisons-Est-Ouest. (ft. Collectif Anti-LEO Avignon & La Ceinture Verte Avignon)

Un projet du siècle dernier qui vise à investir encore quelques millions pour construire une 2x2 de voie qui contourne Avignon par le sud. Divisée en plusieurs tranches (3), dont une déjà aboutie, la liaison viendrait bétonner tout autour de la ceinture verte d'Avignon pas moins de 7 échangeurs, 3 ponts et une route flambante neuve.

Les prometteurs et la municipalité arguant une diminution de la circulation urbaine et de la pollution, c'est en réalité tout l'inverse qui va se produire avec une augmentation du trafic et une porte ouverte à la bétonnisation à outrance autour des axes. Il n'y a qu'à voir ce qu'est devenue la rocade d'Avignon, à la base créée pour ces même raisons et aujourd'hui considérée comme un deuxième centre ville. Mmh.

Évidemment, ce projet vient mettre en péril un écosystème, une faune et une flore fragile : environ 150 espèces menacées, des habitats naturelles détruits, des terres agricoles et des prairies rasées. En dehors d'un écocide flagrant, cette liaison ne respecte plus les normes écologiques actuelles et est majoritairement refusée par les habitants, locaux et défenseurs de l'environnement.

Mais les humains derrière ce projet le savent, et sont quand même prêts à tout dévorer sur leur passage, sous couvert de croître une économie déjà bien trop grande, inutile et destructrice.

Pour soutenir le projet, La Ceinture Verte Avignon